Le Conseil élit sa première présidente acadienne

first_imgLe Conseil consultatif sur la condition féminine de la Nouvelle-Écosse a élu une présidente acadienne pour la première fois depuis sa création il y a 30 ans. Jean d’Entremont, de la région d’Argyle, a été installée dans ses nouvelles fonctions aujourd’hui 30 avril à Province House, à Halifax. « L’expérience et la diversité du Conseil aident le gouvernement à développer et à offrir des services qui répondent aux besoins des femmes et de leurs familles, » a dit Carolyn Bolivar-Getson, ministre responsable du Conseil consultatif. « Jean participe activement à sa communauté et, avec les autres membres du Conseil, elle m’aidera à assurer le lien avec les femmes que je représente. » Mme d’Entremont est impliquée depuis longtemps dans les enjeux qui touchent les femmes et le patrimoine acadien. Elle est présidente de la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse, membre de l’Association des Acadiennes de la région d’Argyle depuis sa fondation en 1983, membre du Réveil de Pombcoup depuis 1978 et membre de la Société historique acadienne de Pubnico-Ouest. Les membres du Conseil élisent une nouvelle présidente aux deux ans. Mme d’Entremont succède à Liz Chisholm, dont le mandat s’est terminé le 31 mars. Mme d’Entremont a une vision claire du travail que le Conseil effectue à l’heure actuelle. « Encourager un plus grand nombre de femmes à participer à la vie politique et publique, particulièrement celles des communautés diversifiées. Améliorer la capacité des femmes d’obtenir des emplois bien rémunérés. Aborder la violence contre les femmes et les jeunes filles dans nos foyers, nos lieux de travail et nos communautés, » dit-elle. « Ce sont là les principaux objectifs du Conseil, et ils sont essentiels à la création d’un avenir meilleur pour les femmes. » Les membres du Conseil pour l’année 2009-2010 sont : Liz Chisholm, Antigonish; Shelley Goodwin, Yarmouth; Patricia LeBlanc, Sydney; Holly Meuse, Bear River; Doreen Paris, New Glasgow; Sonja Power, Amherst; et Rita Warner, Judique. Le Conseil avise le gouvernement provincial et travaille avec le gouvernement fédéral et les municipalités, les organismes communautaires, les entreprises et les universités pour : augmenter le niveau de participation des femmes aux décisions qui touchent leur vie, leur famille et leur communauté; assurer l’égalité économique des femmes; réduire la violence envers les femmes; améliorer la santé et le bien-être des femmes et de leurs familles.last_img read more