Dévoilement de renseignements détaillés sur les principales célébrations

first_imgUn concert public mettant en vedette un groupe d’artistes talentueux, un bal costumé du 18e siècle et un symposium national jeunesse réunissant une centaine de jeunes Canadiens ne sont que quelques-uns des événements présentés aujourd’hui 10 septembre par Démocratie 250, alors que le décompte jusqu’au 2 octobre se poursuit. Nikki Balch, animatrice du matin à Z103.5 et jeune ambassadrice de D250, a entamé la conférence de presse au World Trade and Convention Centre en annonçant que Hedley sera la vedette principale du concert Rockin in the Free World de D250. Le concert aura lieu de 14 h à 23 h 30 le samedi 27 septembre à Halifax, dans le Grand Parade. Les autres artistes invités incluent notamment ill Scarlett, Chad Hatcher, Blueberry Grunt, Samantha Robichaud, Lone Cloud et les jeunes ambassadeurs de D250, Jordan Croucher, Stephanie Hardy et Dwight d’Eon. Mme Balch a affirmé que Hedley est l’un des groupes rock les plus populaires au pays. Le groupe a été plusieurs fois finaliste aux prix Juno et a remporté plusieurs prix Much Music Video Awards. Son album a été certifié platine et sa nouvelle chanson, « Old School », est au sommet des palmarès. Ajoutons toute une liste d’autres artistes talentueux qui présentent un concert gratuit, et il va sans dire que le Grand Parade vibrera. Russell MacLellan, co-président de Démocratie 250, a également annoncé un symposium national jeunesse sur la participation des jeunes, qui aura lieu à l’Université Dalhousie. Le symposium lancera la tournée de D250 dans cinq universités, du 20 au 24 septembre, avec des artistes tels que ill Scarlett, JSB, The Tom Fun Orchestra et Alert the Medic. « Un objectif clé de Démocratie 250 est de transmettre aux jeunes le message au sujet de l’importance du vote et de leur participation dans les communautés, » a dit M. MacLellan. « Le concert Rockin in the Free World, le symposium national jeunesse et la tournée des universités nous permettent de joindre notre public cible, c’est-à-dire les jeunes, de les inclure dans les célébrations et de les encourager à voter lors des prochaines élections. » Des renseignements détaillés ont également été dévoilés au sujet des célébrations du 2 octobre, date à laquelle la première assemblée parlementaire du Canada s’est réunie à Halifax, il y a 250 ans. Les événements prévus incluent une cérémonie traditionnelle mi’kmaq de purification par la fumée, une session spéciale de l’Assemblée législative, un salut et un hommage musical aux anciens combattants, une exposition sur les racines de la démocratie à la Galerie d’art de la Nouvelle-Écosse, un défilé naval le long du port d’Halifax mené par le Bluenose II, un bal costumé du 18e siècle et un feu d’artifice. On encouragera aussi les Néo-Écossais à visiter Province House afin de signer une carte géante de remerciements qui sera envoyée aux soldats canadiens à l’étranger afin de leur démontrer notre appui. John Hamm, co-président de Démocratie 250, affirme que les profits recueillis par la vente de billets pour le bal serviront à appuyer le Mi’kmaq Maliseet Youth Council. « Le peuple mi’kmaq est celui qui connaît la croissance la plus rapide dans notre province, » a dit le Dr Hamm. « Il s’agit d’un geste simple, mais important. Démocratie 250 espère ainsi reconnaître que l’histoire n’a pas toujours été en faveur des Mi’kmaq. Il s’agit d’une façon de démontrer que Démocratie 250 appuie l’inclusion et souhaite offrir de plus grandes possibilités à un segment de notre population qui continue de faire face à de nombreux défis. » Pour plus d’information sur ces événements et sur d’autres événements, consultez les sites Web www.democratie250.ca ou www.D250.ca.last_img read more

Eriez looks to nonferrous metal recovery growth with European expansion

first_imgEriez Europe has opened a new 326 m² manufacturing facility dedicated to rotor manufacturing, light fabrication assembly and additional product line assembly, expanding the existing European manufacturing headquarters in Caerphilly, South Wales.Complementing Eriez’ Eddy Current Separator (ECS) manufacturing sites in North America and Asia, the expansion of the South Wales facility adds a third rotor manufacturing site to the company’s global network, strengthening Eriez’ ability to provide consistent levels of customer service excellence worldwide, the company said.Eriez Europe, which has been manufacturing separation technologies for the past 50 years, will manufacture and stock a range of global ECS rotors on-site, enabling customers to have quick access to process-critical spare rotors should they be required.“The investment at Eriez Europe includes a high-speed balancing machine and a filament winding machine to facilitate the intricate manufacture of Eriez’ advanced range of ECSs, designed to recover non-ferrous metals from a wide variety of waste streams,” the company said.The new facility will increase annual production capacity of ECS rotors by a third, promoting globalisation of the Eriez brand and ensuring the best possible service is provided for new and existing customers alike, Eriez said.last_img read more